PLANCHER
La fondation mise en place, un plancher en bois traité ACQ, torréfié (peut être isolé avec du polystyrène ou de l’uréthane) est érigé sur cette dernière.  La mise en place d’un contreplaqué emboîté sur le dessus, sert de point de départ à l’installation de la finition intérieure du plancher (certaines finitions demandent une plus grande préparation).  Le revêtement de sol à l’intérieur du solarium,  relève uniquement, du choix de l’acquéreur. 
MURET
L’exercice se poursuit avec le muret en bois traité ACQ, torréfié (peut être isolé avec du polystyrène ou de l’uréthane).  De hauteur variable, il est fermé à l’extérieur par un contreplaqué.  Il est prêt à recevoir une grande variété de finition comme le parement de fibre de bois (Canexel), l’aluminium, l’agrégat, la pierre, la brique, etc… (à noter que le choix de certains matériaux de finition, demande une plus grande préparation).  
FINITION INTÉRIEURE
La finition intérieure du muret reste le choix de l’acheteur.  Comme pour le plancher, il est très important que tous les matériaux employés à l’intérieur d’un solarium trois saisons soient hydrofuges.
LISSE DE BOIS
Au mur receveur du solarium, des lisses de bois en bois traité ACQ torréfiées sont fixées.  Installer sur tout le périmètre, ces dernières servent à procéder à une mise à niveau et à vérifier l’équerrage des angles droits, essentielles à l’installation d’une pièce vitrée.  
 
       
MAINTIEN DE LA PORTE
Le verre simple du solarium trois saisons est évidemment sans isolation, par temps froid il n’est pas conseiller de se servir d’un chauffage d’appoint, les contrastes de température créeront de l’humidité à profusion et à long terme des moisissures apparaîtront.
MUR AVEUGLE
Soit pour des droits de regard ou la recherche d’intimité, un mur aveugle peut être fait avec les mêmes caractéristiques que le muret.  Dans le cas d’un mur mitoyen, celui-ci est fait d’une paroi coupe-feu, selon les normes municipales.
       
FAUX TOIT
L’installation d’un faux toit isolé (laine isolante ou uréthane), sur une maison dite de plain-pied, est plus souvent qu’autrement nécessaire, pour répondre aux normes exigées concernant les pentes et les hauteurs requises.  Ce faux toit peut avoir un ou deux appentis.  Une ouverture  pour la ventilation est faite entre le toit existant et le nouveau. Ce dernier reçoit  la même finition extérieure que l’actuel. Un dégagement de trois pieds, sur tout le pourtour du faux toit, est fait afin de permettre la pose d’une membrane d’étanchéité sur toute cette surface.

RECOMMANDATIONS
Peu importe la substance employée pour le solarium trois saisons (verre, plexiglas, polymère, etc…), une installation permanente exige un permis de construction émis par votre municipalité et est toujours obligatoire.  Ce type de solarium est assujetti aux mêmes normes (marges latérale et arrière, superficie, droit de regard, surface de rayonnement, etc…) que tous les autres (quatre saisons, trois saisons, etc…).
 
DE TOUTE ÉVIDENCE,
LA STABILITÉ EST UNE BASE ESSENTIELLE À UNE PIÈCE VITRÉE  
       
accueil | résidentiel: 4 saisons | résidentiel: 3 saisons + | résidentiel: 3 saisons | résidentiel: fenêtres serres | résidentiel: puîts de lumière
| commercial | travaux connexes: fondation | travaux connexes: menuiserie 4 saisons | travaux connexes: menuiserie 3 saisons + | travaux connexes: menuiserie 3 saisons
travaux connexes: menuiserie fenêtres-serre | travaux connexes: menuiserie puits de lumière | travaux connexes: sous structure | réalisations | salle de montre
notre équipe | notre usine | nos services | demande de brochure | nouveautés | foire aux questions | coordonnées